llégorie

Encre de chine et acryliques sur papier + retouches numériques- 55 x 75 - 1992.

Une allégorie du mythe d'Isis et Osiris, pour rester dans l'évocation de l'Égypte Ancienne. Une peinture de la période sous influence "Gigerienne", comme en témoigne le travail sur Osiris. Selon la légende, Osiris, roi d'Égypte, aurait été tué par son frère Seth et son corps aurait été mis en pièce et dispersé. Sa sur et épouse, Isis, retrouva presque tous les morceaux, à l'exception du phallus, qu'elle remplaça par un artefact. Miraculeusement, elle parvint à redonner vie à son époux, le temps de concevoir Horus, qui allait venger plus tard le meurtre de son père et reprendre le trône d'Égypte. Les mystères d'Osiris sont à la base du mythe de la réincarnation, et des rituels d'embaumement, prodigués par Anubis.
Cette version a été grandement retouchée, le personnage d'Isis a été complètement refait en numérique (voir ci-contre).